Pierre Rabhi, « Vers la sobriété heureuse »

Il ne suffit pas de se demander :
« Quelle planète laisserons-nous à nos enfants? »; il faut également se poser la question : « Quels enfants laisserons-nous à notre planète ?

« En même temps que le réenchantement du monde que nous aurons à accomplir, la beauté étant à l’évidence une nourriture immatérielle absolument indispensable à notre évolution vers un humanisme authentique, nous devons également et impérativement trouver une façon juste d’habiter la planète et d’y inscrire notre destin d’une manière satisfaisante pour le cœur, l’esprit et l’intelligence.

J’entends par beauté celle qui s’épanouit en générosité, équité et respect. Celle là seule est capable de changer le monde, car elle est plus puissante que toutes les beautés créées de la main de l’homme, qui, pour foisonnantes qu’elles soient, n’ont pas sauvé le monde et ne le sauveront jamais.

Pierre Rabhi En réalité, il y va de notre survie. Le choix d’un art de vivre fondé sur l’autolimitation individuelle et collective est des plus déterminant ; cela est une évidence ».

infos sur Pierre Rabhi https://www.pierrerabhi.org